Accueil > Actualités > Conseils > FABRICATION DE LA 3 MONTS – 4 INGRÉDIENTS, 4 ÉTAPES

FABRICATION DE LA 3 MONTS – 4 INGRÉDIENTS, 4 ÉTAPES

17.01.2019

Conseils

Fabriquer de la bière peut s’apparenter à suivre une recette de cuisine. Est il pour autant simple de fabriquer de la bière ?  

Fabriquer de la bière peut s’apparenter à suivre une recette de cuisine. Est il pour autant simple de fabriquer de la bière ?  Sur le principe, c’est accessible à tous.

 

Faire de la bière est une chose, en maitriser la fabrication en est une autre. Tout au long de sa fabrication, les matières contenues dans la bière vont subir de multiples transformations. Le jus qui en sera extrait va suivre un procédé long de 30 jours avant d’être dégustez par les consommateurs. A chaque étape du process, ces éléments sont soumis à du chaud, du froid, des bactéries, des levures sauvages, qui peuvent altérer le liquide à n’importe quelle étape.

 

De la sélection des ingrédients à la mise en bouteille en passant par le brassage, nous vous dévoilons ici les différentes étapes que nous suivons chez 3 MONTS, afin d’obtenir un produit toujours égal en goût et en qualité.

 

 

1/ Sélectionner des matières de qualité

 

Pour fabriquer une bière, il y a 4 matières principales (les proportions sont propres à chaque brasseur) : le malt, l'eau, le houblon (l’équivalent du sel en cuisine), la levure (le secret de tout brasseur).

On sélectionne l’orge (ou le blé) qui va être malté par une malterie. Le rôle du brasseur : transformer ces matières premières pour amener du sucre à la levure pour la fermentation. Chez 3 MONTS, on s’approvisionne au plus prés de la brasserie dans les Flandres, quand les récoltes le permettent.

 

 

2/ Broyer le grain et le mélanger à l’eau

 

Le concassage (ou l’action de broyer le grain) permet de rendre disponible les granulés d’amidon qui serviront à fabriquer le futur moût.  Le brasseur mélange ce grain concassé avec de l’eau avant de le porter  à différents paliers de temps et de températures : c’est l’empâtage. L’objectif : séparer l’écorce du grain et extraire du jus un maximum de sucre. L’écorce se dépose sur le fond de la cuve filtre.

 

 

3 / Stériliser le jus en le portant à ébullition

 

Le moût est porté à ébullition vigoureuse (ce qui permet de le stériliser). Le houblon est ajouté au moût pour donner à la future bière son amertume et ses arômes. Ce jus clair obtenu est refroidi

 

 

4/ La fermentation de la  bière 3 MONTS

 

Cette étape qui intervient entre le brassage et la filtration consiste à ensemencer le moût (un jus sucré et coloré issu du mélange du malt d’orge concassé et de l’eau) avec une levure de bière. Cette dernière va transformer les sucres en alcool et en gaz.

 

Pour la 3 MONTS, on utilise un procédé de fermentation haute : on utilise une levure de type ALE qui a pour caractéristique principale d’être active uniquement à température haute (autour de 20°C). Pour en savoir plus sur la fermentation, voir l’article sur les différents types de fermentation en brasserie

 

La levure utilisée dans la 3 MONTS est de type floculente. Elle ne permet pas de réaliser correctement la fermentation car elle ne mange pas tous les sucres. Un process unique a été mis au point pour permettre aux levures de faire correctement leur travail. C’est cette levure unique couplée au travail de nos brasseurs qui donnent tous ses arômes à la bière 3 MONTS

Enfin, la bière s’affine en cuve de garde puis est filtrée pour donner à la 3 MONTS son aspect brillant. La bière filtrée est mise en bouteilles (ou en futs) puis expédiée. 

Partagez

Articles associés

02.03.2018

CHOISIR LE BON VERRE !

Il faut d’abord choisir son verre en fonction de ce que l’on boit : droit et long ou de forme tulipe pour les bières blondes plutôt légères, de forme ballon ou plus évasé, en calice, pour les plus fortes.

17.01.2019

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FERMENTATION

Découvrez les différents types de fermentation qui existent en brasserie: haute, basse ou spontanée. Explications.